Salaire kiné libéral ou salariat : enfin des chiffres précis !

Salaire kiné libéral ou salariat : enfin des chiffres précis !

Que tu sois étudiant(e) en kiné ou que ton DE soit déjà rangé bien préciseusement dans tes papiers, tu te poses sans doute régulièrement la question du salaire des kinés en France 💶. C'est tout à fait normal de souhaiter savoir combien on va toucher, combien gagnent nos confrères et consoeurs, les différences entre le salariat et le libéral... Ce n'est pas parce qu'on travaille dans la santé que ce sujet doit être tabou 🙅 !

Alors tu es sans doute déjà tombé sur des articles et posts sur le sujet. Mais souvent, on ressort de la lecture un peu frustré : les estimations sont trop vagues. Notre défi aujourd'hui est de te proposer l'article le plus précis possible sur le sujet. Prêt 🚀 ?

Les revenus moyens du kiné en libéral

On va commencer par les revenus en libéral, car plus de 80 % des kinésithérapeutes français travaillent avec ce statut. Les revenus vont se calculer assez différemment selon si tu es :

☑️ remplaçant ou assistant collaborateur, ou titulaire en cabinet,
☑️ titulaire uniquement au domicile des patients.

Il faudra bien sûr faire le distinguo entre les revenus bruts (le chiffre d'affaires), le revenu net (le chiffre d'affaires moins les cotisations et les charges/frais professionnels), et le revenu net après impôt (vraiment difficile à estimer car dépend de ta situation familiale). On va se focaliser ici sur le revenu net avant impôt.

Dans toutes les stimulations qu'on va faire, on va partir sur des estimations volontairement basses. Pourquoi ? Tout simplement parce que c'est meilleur pour le moral d'estimer gagner moins, et finalement gagner plus 😁! Surtout au vu du contexte de non-revalorisation de l'exercice de la profession.

Kiné à domicile

Prenons d'abord le cas le plus simple : le kiné à domicile, Mike. On va partir sur cette base d'activité ; à toi de faire tes calculs pour l'adapter à ta situation.

Mike prend 5 semaines de congé par an, sans patient, sans remplaçant. Le reste de l'année, il travaille 4 jours par semaine, sur une amplitude de 8h30 à 19h avec 1h de pause pour manger. Il travaille dans une grande ville, il a optimisé sa tournée pour tout faire en trotinette. Il prends en charge toutes les pathologies, et intervient aussi dans des foyers-logements, des EHPAD et maisons de retraite où il a plusieurs patients au même endroit. Il arrive donc en moyenne à voir 1 patient toutes les 30 minutes. Soit 19 patients/jour.

Nous allons partir dans l'idée qu'il facture en moyenne 18,5 euros chaque passage (AMK 7,5 + 2,5 euros de frais de déplacement). Et qu'il fait un nouveau bilan par semaine (+ 23 euros). Au total, son chiffre d'affaires brut sur l'année sera de 67 000 euros.

Pour avoir son revenu net, il faut enlever au moins :

  • 30 % de cotisations URSSAF / CARPIMKO ;
  • ses frais pros (logiciel, petit matériel, RCP, prévoyance etc. Cela varie beaucoup selon les kinés. Partons pour 5 % pour Mike).

👉 Ce qui nous fait 43 550 euros net/an, ou 3629 euros net/mois.

Kiné remplaçant ou assistant ou titulaire en cabinet

Parlons maintenant de Thomas, jeune DE, qui attaque son premier poste de remplaçant. Il a conclu une rétrocession de 20%. Comme Mike, il travaille 4 jours sur 5, 1 h de pause méridienne, avec 5 semaines de vacances par an, et de 8h30 à 19h.

Il ne voit que des gens au cabinet. Il prend entre 2 et 3 patients par heure. Mettons, 50 % du temps 2, 50 % du temps 3. Partons comme d'habitude sur le montant minimal d'une séance en cabinet : 16 euros. Avec cette fois au moins 2 bilans par semaine, facturés 23 euros. Il ne fait pas de dépassement d'honoraires.

Je t'épargne les calculs 🤯, mais on arrive à un CA de : 86 300 euros/an.

Il faut alors enlever :

  • 20 % de rétro ;
  • 30 % de cotisations.

👉 Ce qui nous donne 43 150 euros net/an, ou 3595 euros net/mois.

Quant à Julie qui est titulaire de son cabinet, et bien, nous pouvons partir sur la même estimation... Car elle a son loyer à payer, et d'autres frais. Et elle ne trouve pas forcément de remplaçant(e) quand elle part en vacances...

Et si tu souhaites te positionner par rapport à l'ensemble de la profession, L'UNASA édite un recueil tous les ans sur son site.

Statistiques Unasa 2021 pour les kinésithérapeutes (moyenne de 29682 déclarations 2035)
Statistiques Unasa 2021 pour les kinésithérapeutes (moyenne de 29682 déclarations 2035)

À toi de faire tes propres estimations sur cette base en fonction de tes propres frais s'ils sont inférieurs ou supérieurs !

Le salaire moyen du kiné salarié

Qu'en est-il en salariat ? En théorie, les calculs en salariat devraient être plus précis, car les salaires sont fixés selon des grilles... Mais en réalité, pour trouver des kinés, les établissements de santé haussent souvent les salaires. Il va donc encore une fois falloir faire des estimations 🦾.

Salaire à l'hôpital et dans centres de rééducation publiques

Il existe une grille de rémunération dans la fonction publique hospitalière. Elle s'applique en théorie pour déterminer votre salaire dans un hôpial, un EHPAD ou un SSR publique. Vous la trouverez ici toujours mise à jour.

En théorie, un kiné commence à 2260 euros brut/mois et finit sa carrière à 3705 euros brut/mois. Soit 1740 euros net/mois en début de carrière et 2852 euros net/mois en fin de carrière.

Dans la réalité, il est possible de trouver facilement des postes mieux rémunérés en début de carrière, car les hôpitaux ont du mal à trouver des kinés.

👉 Tu peux espérer toucher au moins 2000 euros net/mois, surtout s'il s'agit d'une région peu attractive.

Tu auras au moins 5 semaines de vacances/an (souvent plus), et tu travailleras seulement 35 heures par semaine (contre plutôt 40 heures par semaine sur les estimations qu'on a fait du kiné libéral, si on y ajoute la facturation et la compta).

Le salaire reste inférieur même ramené à l'heure au revenu net en libéral.

Salaire dans le privé (cliniques, centres de rééducation)

Des conventions collectives différentes s'appliquent selon les établissements, comme la convention FEHAP 51 (une des plus répandues). Elles servent à calculer les salaires. Mais là encore, il y a une marge de manoeuvre. En général, les salaires des conventions dans le privé sont un peu meilleurs que dans le public.

💡
D'autant que si tu passes par notre application mobile App'Ines pour trouver ton poste en salariat, on négocie à la hausse les conditions salariales directement avec le centre. 😁

Il est cependant plus difficile de faire des calculs précis, car la grille est beaucoup plus obscure à interpréter ! Il est raisonnable de partir sur une majoration moyenne de 10 % par rapport au public, soit :

  • 2200 euros net/mois en début de carrière ;
  • 3137 euros net/mois en fin de carrière.

On se rapproche un peu des montants du libéral en fin de carrière, avec plus d'avantages de protection sociale.

Les kinés spécialisés gagnent-ils plus ?

Vous êtes aussi nombreuses et nombreux à vous poser des questions sur le salaire spécifiquement des kinés du sport, des kinés en pédiatrie, des kinés ostéo, des kinés en neuro...

💡 Tout va vraiment dépendre de la manière de pratiquer. Il faut partir sur l'estimation basse donnée ci-dessus pour moi, dans tous les cas. Elle reflète une certaine réalité, et ton revenu net n'en sera pas beaucoup écarté, même si tu fais une de ces spécialités. Ce n'est pas la spécialité qui va changer en soi (tu auras dans l'immense majorité des cas toujours des actes facturés 16 euros dans le lot) mais plutôt ta façon de travailler : dépassements, hors nomenclature, plus ou moins de patients/heure, extra avec des équipes sportives le week-end...

Ce n'est pas forcément le revenu qui motive à se spécialiser, mais souvent plus la satisfaction personelle, le challenge... ou simplement les opportunités !

Voilà, normalement, tu en sais maintenant vraiment plus sur la rémunération du kinésithérapeute en France 🙂. À tes calculs !