Soignants : Faire sa compta soi-même ou opter pour le régime micro-BNC : est-ce vraiment une bonne idée ?

Soignants : Faire sa compta soi-même ou opter pour le régime micro-BNC : est-ce vraiment une bonne idée ?

Et si le régime micro-BNC n’était pas le régime le plus favorable pour votre  profession ? Et si la comptabilité et la fiscalité n'étaient pas aussi simples que vous le pensiez ? Et si vous vous offriez le confort et la sécurité, tout en faisant des économies ?

D’abord, le régime micro-BNC : vraiment la solution la plus économique ?

Contrairement à une fausse idée répandue, le régime micro-social et micro-fiscal est généralement (il y a bien sûr des situations inverses) moins favorable aux masseurs-kinésithérapeutes que le régime réel. En effet, bien souvent, la déduction forfaitaire de 34% permise par le régime micro-BNC est inférieure au montant de vos charges réelles !

Qui le dit ? L’Union Nationale des Associations Agrées (UNASA), qui regroupe 80 Associations de Gestions Agrées (AGA) réparties sur l'ensemble du territoire, publie chaque année les données statistiques de chaque profession libérale, notamment pour les masseurs-kinésithérapeutes d’une part et les remplaçants d’autre part ! Les dernières données parues (chiffres 2019) et accessibles en ligne font ainsi état d’un taux de charges moyen (cotisations sociales, frais généraux, frais de route…) de 47,9 % pour les remplaçants comme pour les titulaires !

Le taux ne baisse même qu’à 47,00 % pour le ¼ des masseurs-kinésithérapeutes remplaçants les moins rémunérés (recettes de près de 30 000 €).

Autrement dit, vous payer plus d’impôts et de cotisations sociales que vous ne le pourriez. Vous avez déjà opté pour le régime micro-BNC ? Pas d’inquiétude, ce n’est pas gravé dans le marbre, vous pouvez changer d’option pour basculer au régime réel si vous le souhaitez.

Ensuite, combien ça coûte vraiment de faire sa compta soi-même ?

Faire sa compta soi-même pour économiser les honoraires de l'expert-comptable : un calcul pas si évident.

En effet, cela ne permet pas de réaliser des économies, pire cela vous coûte plus cher.

Sur une base moyenne d’1h par semaine (environ ½ journée par mois), c’est près de 50h/an que vous passez sur votre compta et sur vos déclarations fiscales et sociales ! En se basant sur un taux horaire de 36€ (coût de la consultation en moyenne de 18€), c'est donc près de 1 800 € que vous coûte la réalisation de votre comptabilité et de vos déclarations par vous-même, soit à peu près l’équivalent d’un expert-comptable agréé ! Et ce sans compter le coût du logiciel et de sa mise à jour régulière (car oui, il doit être actualisé en permanence des nouvelles obligations légales et fiscales...) ainsi que de votre documentation !

Faire sa compta soi-même : les coûts cachés

Les erreurs de déclarations peuvent vous pénaliser à plusieurs titres :

  • Un redressement fiscal, étendu à l’ensemble du patrimoine global du ménage, et remontant sur les 3 dernières années… Sans compter les pénalités et majorations éventuelles
  • Un redressement au titre de vos cotisations Urssaf et Carpimko
  • Des opportunités fiscales manquées par méconnaissance...
  • Des cotisations retraite erronées impactant défavorablement vos droits à la retraite et pensions, dont vous pourriez vous apercevoir trop rapidement parfois...

Et, combien ça coûte vraiment un expert-comptable ?

Penser que la prestation d’un expert-comptable coûte cher : ce n’est pas, ou en tout cas plus, une réalité

Les honoraires ont fortement baissé ces dernières années du fait de l’introduction des nouvelles technologies et de la concurrence de nouveaux entrants sur le marché.

La cerise sur le gâteau : Bénéficier d'une réduction d'impôt et profiter de tous ces avantages pour (presque) rien !

La grande majorité des masseurs-kinésithérapeutes remplissent les 4 critères permettant de bénéficier de la réduction d'impôt pour vos frais de comptabilité (applicable à l'ensemble des frais de comptabilité : cotisation AGA, logiciel de comptabilité, honoraires d'expert-comptable) :

  • Avoir des recettes annuelles < 72 600 € pour 2021
  • Être adhérent à une AGA
  • Opter pour le régime de la déclaration contrôle / 2035 (autrement dit ne pas choisir le micro-BNC)
  • Être imposable (votre réduction d’impôt venant en déduction de votre impôt sur le revenu)

Votre facture baissera d’environ 80% (2/3 pris en charge par l’Etat via la réduction d’impôt, puis le 1/3 restant déductible et réduisant donc votre impôt et vos cotisations sociales).

Autrement dit : L'Etat vous offre les services d’un expert pour vous aider dans votre gestion et vous permettre de vous consacrer pleinement à vos patients !

Ainsi, l’expert-comptable, un professionnel qui vous offre confort et sécurité !

Se libérer du temps : Fini les formalités et relations avec les caisses sociales, la paperasse, le débit/crédit, le pointage des comptes, Excel, les recherches documentaires sur internet, les forums ou avec votre AGA, pour espérer bien remplir ses obligations... le plus simple reste quand même de confier ces activités à un spécialiste !

Sécuriser ses déclarations : Connaître la tranquillité de se savoir bien en règle : plus besoin de se préoccuper d'être en règle avec une législation complexe en évolution permanente ! Toutes vos déclarations sont faites dans les temps, dans les règles et dans votre intérêt ! Vous êtes sûr d'être en conformité aux normes et législations en permanence.

Bénéficier des conseils d'un expert-comptable au quotidien : La prestation de votre expert-comptable comprend en général, outre l'accomplissement de vos obligations déclaratives, des conseils et réponses à vos questions sur l’ensemble de vos problématiques juridiques, fiscales, sociales et comptables et patrimoniales, à titre professionnel comme à titre privé. Il aura toujours une solution !

Bref, énormément d'avantages et si vraiment vous continuez de faire votre compta, c'est que c'est sûrement devenu une passion pour vous 😊