App'Ines : notre Story !

App'Ines : notre Story !

Pitch... oh mon pitch !

En mars 2017 – je montais sur scène lors d’un start-up weekend dédié à la santé connectée. Le but ? Exposer une problématique qui nous tenait à cœur et développer un concept de solution en 54h.

(Le fameux startup-weekend, d'excellents souvenirs, et la genèse de tout)

Je repensais alors à toutes ces fois où je n’ai pas pu voir mon frère – infirmier libéral dans le Sud-Ouest – lors des fêtes de famille. La raison était simple, il ne trouvait pas de remplaçant pour son cabinet. À force de travailler d’arrache-pied, il frôla de peu le Burnout… J’imagine que ça vous parle aussi !

(Mon frère... après seulement quelques années en libéral)

En creusant un peu, j’ai découvert qu’un praticien sur deux était en situation de quasi-burn-out… inimaginable. Il fallait que je profite de mon expérience de chef de projet digital dans de grands groupes, où j’avais perdu le sens de ce pour quoi je me levais le matin, pour aider mon frère, pour aider les infirmiers mais aussi toutes les professions libérales à surmonter ce problème de recrutement de remplaçants.

Ma présentation sur scène dura 1min.

Je m’installai ensuite dans l’amphithéâtre, fier d’avoir dit ce que j’avais sur le cœur, afin d’écouter les autres « pitcheurs ».

Vint alors sur scène une personne aux cernes creusées, visiblement exténuée.

Il se présenta : Fabien, kinésithérapeute – 33ans.

Il « pitcha » la même idée.

(Fab, en train de pitcher ! le projet s'appelait Lib'N'match dans ses premières heures)

Chez les kinés, c’est le même merdier - me disais-je...

La genèse du projet App'Ines

Nous joignîmes finalement nos forces au cours de ce week-end, présentâmes notre concept le dimanche après-midi devant un auditoire plein à craquer – et gagnâmes ce jour-là le 3ème prix.

(moi en sweat bleu, discutant avec Fabien sur la définition du concept)
(Une belle victoire - ça se voit au sourire de Fab non ?)

App’Ines était né.

À travers ce projet, nous souhaitons redonner le sourire au praticien, pour qu’il retrouve le sens profond de son métier. En le déchargeant des tâches chronophages (et il faut se l’avouer) souvent inintéressantes liées au remplacement, nous souhaitons que tout un chacun puisse se focaliser sur sa passion – soigner. App’Ines s’occupera du reste.

Nous avons hâte de vous présenter ce projet, que nous voulons construire avec vous.

Nous en sommes convaincus :

Un praticien heureux, ce sont des patients en meilleure santé.

Fabien vous l'expliquera encore mieux en vidéo :

Bien à vous, Adrien.